Anaïs

MODESTY!

Histoires de corps - Histoires d'Âmes

Anaïs

A toi mon corps, que je n’aime pas … ou plutôt que je n’accepte pas comme il est …

Trouvez vous cela normale qu’il soit si dur de s’aimer et s’accepter tels que nous sommes ?

Avant de vous parler de mon histoire, de mon vécu, j’aimerai revenir sur la définition de la pudeur :

« La pudeur est un sentiment de honte, de gêne qu’une personne éprouve à faire, à envisager des choses de nature sexuelle, disposition permanente à éprouver un tel sentiment. Gêne qu’éprouve une personne délicate devant ce que sa dignité semble lui interdire. La pudeur est un sentiment de réserve, de retenue, de honte et de délicatesse. ». 

Nous pouvons constater que la pudeur n’est finalement  qu’un sentiment. Pensez-vous pas que c’est de la faute de l’être humain, de notre faute si cette honte existe? Est-ce que la pudeur ne touche que les femmes ? Bien sûr que non, la pudeur est un sentiment de honte, de gêne, elle peut donc toucher chaque individu, Hommes ou Femmes et à tout âges. 

Beaucoup pensent que la pudeur ne s’attache qu’aux femmes alors que pas du tout. Ce projet Modesty! montre à quel point un même sentiment est perçu de différentes manières de par notre singuliarité. On a le droit de penser et de vivre une émotion qui est propre à chacun d’entre nous.

La pudeur est liée au jugement et au regard de l’autre. Ne pensez-vous pas qu’au fil des années c’est nous qui avons crée ce sentiment ? Pourquoi sommes nous devenu si dur et exigent avec nous- même ?…Tellement de questions qui me hantent…

Toutes ses réflexions sont liées à mon vécu. Pour moi me sentir nue est quelque chose de difficile, être nue dans un cabinet médicale est une épreuve pour moi alors que c’est pour ma santé. Le reflet de mon corps dans le miroir est troublé par mon vécu. Pourtant je devrais m’aimer et m’accepter … car je fais du 34 comme dirais certaines personnes … 

Je ne supporte pas mon corps nu, je ne me sens pas bien nue. J’ai vraiment du mal avec le reflet du miroir sur mon corps. Quand je me regarde je ne me trouve pas belle, je trouve pas mon corps beau, pas parfait, je lui trouve tellement de défaut. 

Mais qu’est-ce un corps parfait ?

Je suis tellement devenue dur avec moi que j’ai toujours transformé les compliments que l’on me fait en défauts. Quand un garçon me trouve belle je pense et je leur dit souvent “tu veux dire que je suis « bonne » pas belle”. Je me suis toujours considérée “bonne” mais pas belle . Et au fil des années j’ai associé ce corps à un objet car souvent tout ce que les garçons voulaient … c’était m’avoir dans leur lit et rien d’autre … Souvent on me disant ” tu devrais pas te plaindre, combien de filles rêveraient d’être à ta place”… Du coup je me suis dit que je n’ai pas à avoir de complexe et je doit l’accepter.

Mais pourquoi ? Si tant de filles “rêvent” d’être à ma place … qu’elles prennent mon vécu ! Car à cause de mon corps je me suis retrouvée dans de très mauvaises situations! 

On m’a toujours dit que j’étais une aguicheuse par ma façon de m’habiller. Un jour j’ai mis une robe et je me suis un peu maquillée pour aller manger chez un garçon, discuter et organiser un mariage ensemble. Ce soir là, ma vie a changé… J’ai dit NON plusieurs fois mais en vain … Ca m’a paru interminable … Je me suis sentie si sale ce soir là que je n’ai jamais réussi à en parler … Sans oublier le fait qu’il m’ai dit que c’était de ma faute … j’ai mis une robe donc c’était une invitation …. A partir de ce soir là j’ai considéré mon corps comme un objet sexuel pour les hommes. Si ils s’intéressaient à moi, c’était seulement pour mon corps et rien d’autre. Je me suis dit que vu qu’il avait 32ans et moi 19, que si je continuais, mon corps allais me poser problème car il ne colle pas avec ma personnalité gentille et avenante …se sont deux choses qui ne vont pas toujours ensemble. Les hommes pensent qu’il est  facile de m’avoir. Je me suis aussi dit que si cela s’était passé avec un homme que je considérais comme un adulte responsable, c’est que c’était de ma faute et que je ne pouvais  pas me plaindre …

Mais non c’est justement parce que je fais ce fameux 34 que j’ai encore plus de complexe car on veux trop me comparer à ces filles dites « parfaites » ! Le soucis c’est que je suis trop petite, pas assez musclée…pas assez plate…. A force je suis devenu beaucoup trop exigeante envers moi même et je n’arrive plus à me voir comme je suis vraiment, mes yeux ne me voient pas comme les vôtres car mon vécu a fait que mon reflet dans le miroir est tout sauf réel … mon cerveau accentue chaque petits défauts en quelque chose de plus important. Un jour j’ai tellement cru que j’avais pris du poids j’ai failli tomber dans  « l’anorexie » . J’ai eu la chance de rencontrer un hypnothérapeute qui su m’aider à un moment de ma vie ou j’en avais vraiment besoin. 

Il y 1 an j’ai vécu une deuxième histoire traumatisante avec un homme à qui je faisais extrêmement confiance et que je considérais comme un papa … Un jour ou je dormais chez lui, je me suis réveillée un matin un peu dénudée et je me suis dit que dans mon sommeil j’ai du avoir trop chaud … jusqu’à que je tombe sur une photo de moi dans son téléphone! Cela a bouleversé ma vie. Je me suis vu comme je ne le souhaite à personne de se voir ainsi ! Je me suis vraiment dégoûtée sur la photo, j’avais tellement honte de moi. Je m’en suis voulu alors que finalement je n’y était pour rien. 

J’ai vécu un traumatise avec mon ventre aussi … voila pourquoi j’ai du mal avec lui. Je suis tombée enceinte par accident à cause d’un garçon avec qui j’étais en couple depuis plus d’un an. J’ai décidé de ne pas garder l’enfant car j’étais dans mes études, de plus le garçon en question s’est avéré être très toxique pour moi. Ca a été une épreuve très dur mentalement car je ne cessais de penser à cet acte. Je m’en suis toujours voulu de lui avoir trop fait confiance quand il ma dit qu’une fois sans protection ne craignait rien … 

Tout cela a détruit l’image que je pouvais avoir de mon corps. 

Voilà mon histoire dans les grandes lignes … 

Je suis devenue modèle photo il y a 2 ans pour essayer de m’accepter. Ce qui m’a aidé en participant à un concours de beauté ou le corps et la taille ne sont  pas un critère de sélection.  Avec le temps j’ai appris à savoir me mettre en valeur et me trouver jolie habillée … mais mon  corps sans habits , je n’ai toujours pas réussi à l’accepter !  

C’est pour toute ses raisons que j’ai décidé de participer à ce projet Modesty! …et surtout de pouvoir m’exprimer!

J’espère pouvoir aider des femmes comme moi, montrer qu’elles ne sont pas seules et qu’il faut apprendre à s’aimer tel que l’on est. J’ai appris que chaque femme est belle telle qu’elle. Il suffit de s’aimer et d’être fière de qui nous sommes. 

Moi ce qui m’a beaucoup aidé c’est le soutien de personnes et les retours que j’ai au travers de mes photos. Ce projet m’a beaucoup aidé j’ai pu être moi même et m’exprimer. 

Que vous soyez un homme ou une femme aimez vous et soyez fière de vous. Nous sommes plus fort que nous le pensons.

Anaïs