Carole

MODESTY!

Histoires de corps - Histoires d'Âmes

Carole

« Je crois que je me suis perdue.

Longtemps j’ai fait ce qu’on attendait de moi, j’ai été dans les cases alors même que rien de ce que je pouvais représenter ne trouvait grâce à mes yeux…  Je me suis sentie « trop » et souvent « pas assez » . Pas à ma place…

Je suis où dans tout ça moi? A quel moment ça a merdé ?

J’en ai fait quoi de cette gosse timide et espiègle qui a tant besoin d’être rassurée? Celle qui doute de tout et particulièrement d’elle même ? Celle qui ferait n’importe quoi pour une petite dose d’amour ou d’attention! Celle qui se retranche dans ses chimères pour vivre la vie qu’elle rêve… Une vie où on la Verrait et qu’on l’aimerait comme elle est. Je l’ai nié.

Alors elle s’est terrée. Une colère, une révolte sourde ont pris sa place. J’ai mis les gants, je me suis battue souvent seule, j’ai tenu bon dans les tempêtes! J’ai trébuché et j’ai cru crever plus d’une fois…

Et ce corps que j’ai pourtant malmené, maltraité, insulté, dédaigné, ignoré m’a porté pas après pas ! Jour après jour il a été là dans l’ombre de ma honte pour lui!

Aujourd’hui, je veux baisser la garde, me remercier et me promettre que c’est fini tout ça; que je vais m’honorer, embrasser mes défauts comme mes forces, être douce avec moi. Enfin.

Le temps passe vite, parsemant son lot d’outrages, de cicatrices et blessures à l’âme comme à son enveloppe… Maintenant, je sais que chaque blessure m’a fait grandir, m’a permis de découvrir toute ma singularité ! Stop! Je veux être libre et Me libérer du regard des autres ! Je suis Assez, je suis unique ! Je Suis! Tout simplement. Tantôt si vulnérable, tantôt guerrière parfois orgueilleuse…

Modesty m’a permis de réconcilier mon âme abîmée et mon corps vieillissant, de ressentir assez d’amour pour pacifier le regard que j’ai sur moi, faire la paix avec mes parts d’ombre et accepter ma lumière.
Enfin.

Une 2ème naissance …. sortir de ma chrysalide puis oser ouvrir les ailes. Car aujourd’hui, j’ai compris que tout est parfait, parfaitement imparfait…

Tant de gratitude pour toi Sébastien d’avoir permis tout cela! Merci infiniment pour ta bienveillance, ta patience, ton talent et la magie de ton regard qui laisse l’âme se dévoiler au travers de tes images ! »

Carole R.