e2

E.

 » Mon corps ne correspond pas aux critères sociaux de la beauté. Et oui, je fais partie de ces jeunes femmes sûrement trop connectées.

J’ai un peu de cellulite, quelques boutons, un écart entre les jambes sûrement pas suffisant pour la communauté.

Instagram me notifie tous les jours que je n’ai pas le corps de Kylie Jenner ou Emily Ratajkowski ; c’est difficile d’assumer notre corps quand les critères deviennent de plus en plus utopiques et oppressants.

Ce moment passé avec Sébastien, m’a permis d’oublier un instant ce poids sociétal, j’ai pu laisser mon corps s’exprimer, se libérer tel qu’il est. »

E.